Kimberley et la Gibb River Road

Pays : Australie

Région : Australie Occidentale

Activités de plein air : Randonnée, 4×4

Classement écotourisme :écotourisme-4-SOL

Le Kimberley est la dernière frontière pour les esprits aventuriers à la recherche de sensations fortes dans un cadre naturel majestueux. Cependant, la nature est tellement luxuriante qu’elle est impénétrable, en particulier pendant la saison des pluies. Peu de routes traversent cette vaste terre quasiment aussi grande que la France. Pour relier les principales villes de la région : Derby à Kunurana, 2 options s’offrent à vous : L’autoroute ou la mythique Gibb River Road. Les 2 routes vous offriront de magnifiques paysages donc ce n’est qu’une question de choix de voyage.

gibb-river-road-surfonaleaf

La Gibb River Road est un des itinéraires 4×4 les plus connus d’Australie. Cette route est ouverte seulement de mai à octobre et pour s’y aventurer il faut être l’heureux possesseur d’un bon véhicule 4×4. Aussi il faudra faire le plein en réserves d’eau, essence et de nourriture car vous ne croiserez aucune ville sur cette route et les prix proposés par les différents relais routiers sur la route sont à la hauteur de l’isolement de l’endroit. Les 670 km de cette route sont 230 km plus courts que l’autoroute mais ce n’est en aucun cas un raccourci avec une route très bosselée et des crevaisons garanties. Le trajet traverse des paysages spectaculaires avec de nombreuses cascades, gorges et rivières au long de la route dont les plus connus sont : Bell Gorge, Widjana Gorge, Tunnel Creek et la région de la rivière Pentecost. Les plus motivés peuvent aussi faire un détour sur la Kalumburu Road qui mène au fameux mais plus isolé encore Mitchel Plateau. Si vous chosiez d’emprunter cette route, prévoyez du temps pour pouvoir profiter pleinement des différentes haltes, faire les randonnées et nager dans les piscines naturelles. Nous vous conseillons de prévoir une dizaine de jours afin de faire des étapes pas trop longues.

La Gibb river road

Si vous partez de Derby, le premier arrêt est à Windjana Gorge, qui est a une vingtaine de kilomètres de la Gibb, le diminutif qui marque l’affection que les australiens ont pour cette route. Vous pourrez faire une courte randonnée (prévoir 2 h) dans la gorge et voir de nombreux crocodiles se prélasser au soleil. 30 kilometres plus loin sur cette route très bosselée vous pourrez faire un détour jusqu’à Tunnel Creek : la rivière passe sous la montagne et vous pouvez faire une petite randonnée d’une heure qui suit la rivière et ressort de l’autre coté (équipez vous d’une lampe torche et des chaussures qui peuvent aller dans l’eau).

crocodiles-windjana

De retour sur la Gibb, l’arrêt suivant, souvent cité comme le plus bel endroit de la route, est Bell Groge. Pour y accéder, il faudra bien vous accrocher car la Gibb en elle-même est en assez bon état mais la bifurcation de 30 km qui mène à la gorge est très dure même avec un bon 4×4.

creek-gibb-river-surfonaleafVous devrez aussi traverser 3 rivières qui pourront vous donner quelques sueurs froides si vous n’êtes pas un habitué du 4×4 et que le véhicule n’est pas équipé d’un snorkel.

Gibb-river-surfonaleaf

Une fois sur place, une randonnée d’une vingtaine de minutes vous emmène à une cascade et il vous suffit de marcher 15 minutes de plus vous pouvoir nager dans la piscine naturelle juste en contrebas.

bell-gorge-surfonaleaf

bell-gorge-hike-surfonaleaf

Astuce pour les Sportrotters

Vous pouvez suivre la rivière encore une dizaine de minutes mi-nage, mi-marche pour arriver à une autre cascade où vous serez tout seul.

gibb-river-hike

Nous avons choisi de faire demi-tour pour rejoindre l’autoroute en empruntant la route 4×4 très bosselée qui rejoint Fritzroy Crossing.

road-gibb-river

Même si la Gibb est bien attirante pour ceux à la recherche d’adrénaline, au bout des quelques centaines de kilomètres on ne fait même plus l’effort de regarder les paysages et on ne retient plus que cette poussière rouge qui rentre partout, le secouement continuel de cette route tortueuse et la peur de ne pas crever en plein milieu de nulle part. De plus ce qui nous a mené à faire demi tour c’est l’impression d’avoir vu mieux lorsqu’on était à Karinjini (voir article). Aussi les histoires racontés autour du feu le soir par les autres Gibb-trotteurs qui nous ont dit qu’il n’y avait quasiment rien d’extraordinaire avant d’atteindre El Questro, un des derniers arrêts sur la Gibb avant de retrouver la civilisation à Kununurra 🙂

Si vous décidez de tenter l’aventure, vous manquerez l’arrêt à Geikie Gorge accessible directement par une route goudronnée juste à quelques kilomètres de Fitzroy Crossing.

Geike-gorge-trail

Geike-gorge-surfonaleaf

Cette route mythique vous demandera beaucoup de volonté et de patience mais pour ceux qui aiment le 4×4 elle reste une des routes qui font le plus rêver en dans le pays. Ne vous attendez pas à voir plus de vie sauvage qu’ailleurs, à part quelques kangourous, des vaches et des oiseaux il n’y a rien qui vous émerveillera coté animaux sauvages. Par contre le Kimberley vous dévoilera ses magnifiques Baobabs que vous pourrez voir de plus près encore sur la Gibb.

baob-gibb-river-road

The Great Northern Highway (GNH)

De Derby à Kununurra comptez 1044k de paysages bien chouettes et des aires de repos gratuites qui valent plus de s’arrêter que la plupart des campings des parcs nationaux australiens.

kimberley-lake

Le coup de cœur Surfonaleaf a été l’aire de repos Ngumban Cliff et vous pouvez voir dans la photo ci-dessus pourquoi ;).

Kimberley-road

kimberley-rest-area

Les deux principales raisons pour choisir cette deuxième option sont Les Bungle Bungles (voir article) et le fait qu’elle soit goudronnée et donc accessible à tout type de vehicule.

bungle-bungles-national-park

Tout au long de l’autoroute il y a des nombreux points de vue et les montagnes dessinent au loin de beaux paysages qui nous plongent dans une vraie ambiance road trip australien.

baobab-gibb-river-surfonaleaf

Arrivés à Kununurra deux belles surprises vous y attendent encore avant de quitter l’état de l’Australie de l’Ouest : les mini bungles du parc Mirima (Hidden Valley) et le lac Argyle.

lake-argyle

Si vous avez le temps faites les deux sinon arrêtez vous au moins à Mirima. Ce parc au cœur de la ville de Kununurra donnera un aperçu de ce qu’on peut voir à Bungle Bungles pour ceux qui n’y sont pas allés mais il est très apprécié même si on à déjà visité son grand frère. Vous ne pouvez pas dormir sur place mais vous pouvez faire un pique-nique sur les tables ombragés et il ne vous faudra pas plus de deux heures pour parcourir les randonnées proposées dans le parc.

mirima-np-surfonaleaf

hidden-valley

Si vous allez au lac Argyle sachez que la route est vraiment belle et qu’en fin d’après midi les couleurs des parois rocheux sont magiques. Sur place il y a un camping avec une belle piscine et des nombreuses possibilités pour découvrir le lac sous tous ses aspects : survol en avion, croisière en bateau, kayaks etc. Vous pouvez aussi vous baigner dans le lac si vous n’êtes pas repoussé par les autres nageurs verts qui habitent à l’année. Mais bon les locaux disent que les crocodiles d’eau douce qui nagent tranquillement dans ces eaux ne sont pas dangereux pour l’homme.

lac-argyle

A vous de tester ou pas  😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *