Tropiques humides du Queensland

Pays : Australie
Région : Queensland
Activité de plein air : Randonnées
Classement éco-tourisme : écotourisme-5-SOL

Les forêts humides du Queensland sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la diversité de leur faune et de leur flore et cela en fait un super terrain de jeux pour les Sportrotters !

Les amoureux des randonnées et de la nature peuvent en effet s’en donner à cœur joie dans les nombreux parcs naturels situées entre Townsville jusqu’à Cairns et même un peu plus au nord jusqu’à Daintree.

randonnée-queensland

Le Parc national de Paluma situé quelques dizaines de kilomètres au nord de Townsville vous propose quelques petites randonnées pour tous les niveaux. La route pour arriver au parc tourne beaucoup mais les paysages valent le détour. Vous pourrez tout d’abord vous arrêter à Little Crystal Ceek à mi-chemin entre l’autoroute et le centre du parc, une petite cascade surplombée par un pont où vous pourrez vous rafraichir.

Ensuite, peu avant d’arriver au village de Paluma, une petite randonnée simple sur un bon sentier de 1h 30 environ vous mènera à travers la forêt humide vers un point de vue sur la chaîne de montagnes et vous pourrez même apercevoir la mer au loin.

Paluma-hiking

Paluma-National-Park

Dans le village, 3 petites randonnées (de 10 minutes à 1 heure) vous emmèneront à la rencontre avec la forêt humide et si vous êtes chanceux, certains de ses habitants (casoars, dindes sauvages, perroquets…). Les Sportrotters pourront continuer à s’enfoncer dans les terres et tenter une randonnée sur plusieurs jours. Les autres pourront s’arrêter à Big Crystal Creek pour une petite baignade (5 km de route non goudronnée).

Plus au nord, vous arriverez à Ingham, petite ville bordée par les Tyto Wetlands, un parc constitué de zones humides qui accueille un grand nombre d’espèces d’oiseaux (n’oubliez pas vos jumelles !).

tyto-birds-queensland

Tyto-wetland-hikking

Comptez au minimum 2 à 3 heures pour sillonner les sentiers (plats et herbeux) qui font le tour des lacs avec plusieurs observatoires à oiseaux. Le calme et la vie animale (oiseaux mais aussi wallabies) de ce parc ravineront petits et grands.

walabies-tyto-wetland

Si vous avez le temps, ne manquez pas les Wallamans Falls, 50 kilomètres (les 10 derniers kilomètres ne sont pas goudronnés) à l’ouest de la ville. Ce sont les chutes d’eaux les plus hautes du Queensland avec un camping géré par l’office des parcs.

En continuant vers le nord, ne manquez pas de faire une halte au point de vue sur l’ile d’Hitchenbrook. En effet, cette île est un des plus grands parcs naturels au monde et elle est entourée de mangroves infestées de crocodiles. Une des plus belles randonnées du Queensland traverse l’ile sur 3 jours et seuls 40 randonneurs sont admis sur le sentier en même temps, pensez donc à réserver bien en avance !

Hitchenbrook-island-trail

ile-hitchenbrook

Toujours plus au nord, vous arriverez au Parc National de Girringun et une de nos randonnées préférées dans la région : Dalrymple Gap. La randonnée traverse le parc et est accessible par 2 points différents : soit par l’autoroute côtière soit par l’intérieur des terres. Le panneau qui indique le point de départ est difficilement visible depuis l’autoroute. Il suffit de suivre le chemin (accessible avec un véhicule à 2 roues motrices) pendant 2-3 kilomètres et vous arriverez au parking qui marque le début de la randonnée. Plusieurs options sont possibles : vous pouvez choisir de partir pour une longue randonnée de 6 heures environ et traverser complètement la forêt ou opter pour une version plus courte 2 heures A/R et faire demi-tour au pont de pierre ou un peu plus loin.

wet-tropics-randonnée

La randonnée commence en montée, parfois assez abrupte et chemine à travers des forêts tropicales denses dans lesquelles vous entendrez (faute de les voir) de nombreux animaux sauvages.  Le sentier est caillouteux et nous vous conseillons de vous munir de chaussures de randonnée. Le casoar habite aussi ces forêts avec un peu de chance, vous pourrez aussi l’apercevoir. Des excréments frais vous indiqueront son passage. Comme toutes les randonnées de la région, la végétation typique des forets humide est magnifique avec de nombreux beaux spécimens.

queensland-wet-tropics-hikking

Girringun-hikes

De retour sur l’autoroute, continuez plus au nord vers le parc national de Girramay dans lequel se trouvent les Murray Waterfalls : de belles chutes facilement accessibles (2 km de route non goudronnées) avec un camping calme géré par l’office des parcs (5,75 AUD par personne par nuit). Une randonnée d’une heure environ (A/R) vous emmènera au sommet le long d’un bon sentier qui grimpe sec au sommet des chutes avec une belle vue sur la vallée.

girramay-national-park

Murray-falls-hike

Murray-falls-girramay

Toujours plus au nord, vous passerez par Tully, connu pour ses descentes en rafting et une route mène à la ville de Mission Beach (et son école de saut en parachute), une des plus belles plages d’Australie et un des endroits où vous aurez le plus chances de rencontrer les fameux casoars.

mission-beach-skydive

casoar-mission-beach

Mission-beach-hikes

Plusieurs randonnées vous permettront de vous mettre à leur recherche tout en profitant de beaux sentiers. Vous pouvez tenter votre chance dans le Clump National Park à cinq minutes au nord de la ville ou une randonnée d’une heure environ vous emmènera au sommet de Bicton Hill avec une vue sur la ville et ses environs. Pour voir les casoars, on vous conseille aussi d’aller à Lacey Creek ou Licuala. Les environs proposent de nombreuses randonnées le long de la cote et dans les collines.

Les plus :

De nombreuses randonnées bien aménagées pour tous les niveaux et toutes les durées sont possibles dans la région.
Des paysages exceptionnels avec une végétation vraiment typique des forets humides
Une faune très présente et avec un peu de chance vous pourrez rencontrer certains de ces animaux endémiques.
Proximité de la mer et de la grande barrière de corail.

Les moins :

Le climat rend la pratique des activités de plein air impossible pendant la saison humide (et chaude). Nous nous conseillons de venir dans la région de mai à octobre.

Certaines randonnées sont très reculées et il est impossible d’y aller sans véhicule et certaines nécessitent même un 4×4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *